À propos de Poc-Poc

Poc-Poc le point de bascule

Poc-Poc ?

Poc-Poc vient du kréol réunionnais et c’est comme cela que l’on appelle là-bas le Physalis, comme le bruit qu’il fait quand on le mange ! On trouve souvent cette plante au bord des chemins et les coupeurs de canne en ramassent en rentrant chez eux pour se préparer un bon rougail pour le carry du soir. Le Poc-Poc a de nombreux autres noms comme la cerise d’hiver, la lanterne chinoise et le fameux amour en cage…

Une histoire…

« Lanterne du bord des chemins, le Poc-Poc cache en son coeur, son fruit, sa saveur. Au gré du temps, il métamorphose ses habits, en change les couleurs, les textures, jusqu’à devenir transparent, perméable au monde extérieur. Dans cette lanterne ouverte aux parfums que lui porte le vent, se dévoile son fruit savourant les grandeurs du monde, s’abreuvant des gouttelettes de rosée et mûrissant dans la chaleur du soleil. Rempli de la bonté que lui offre la nature, le Poc-Poc ouvre son cocon de dentelle et s’offre au monde. Le passant peut alors goûter à son fruit et découvrir la joie de cette grande ouverture dans l’éclat du « Poc » savoureux inondant ses papilles… Et s’il écoute bien, un délicat écho de vie se révélera en lui à cet instant: un même « Poc » retentissant de son cœur jusqu’aux horizons. »

En savoir plus: Valeurs et fondement philosophiques


Mon parcours :

Je m’appelle Antoine Maillot et j’ai grandi sur la côte sud du Morbihan dans le village de Plouhinec, entre forêt et océan, où j’y ai construit un amour profond pour la nature, l’humain et la mer. Après une dizaine d’années à voyager et participer à de nombreux projets alternatifs sur l’ile de la Réunion, en Drôme et Savoie, je rentre m’installer en Bretagne pour partager les fruits de mon expérience et faire germer de nouveaux possibles.

Je suis pédagogue Steiner-Waldorf et j’ai enseigné à « l’école des 4 saisons » près de Chambéry. Je pratique aussi les outils d’ATB (éveil de la conscience par le corps) fruits du travail des écoles d’Auroville. J’ai auparavant participé à différents projets d’éducation alternative comme la création de l’école « l’oasis des enfants » sur l’ile de la Réunion ou les séjours des Éclaireurs De La Nature… Je suis aussi formé à la communication positive Faber et Mazlich.

Mon premier métier est celui d’éducateur par la nature et j’ai créé et animé de nombreux projets pendant 10 ans avec différents publics (scolaire, adolescent, grand public,…), dans différents contextes (classes de découverte, ferme pédagogique, séjours itinérants,…). Je suis passionné par la relation entre l’humain et la nature, et le lien entre le corps et la pensée, la matière et l’esprit. J’ai fait de nombreuses recherches sur ces thèmes et approfondis la phénoménologie Goethéenne avec le Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique.

Dans cette même recherche, j’ai exploré différentes pratiques artistiques et plus particulièrement les arts du mouvement et de conscientisation par le corps. Je pratique les outils d’ATB (éveil de la conscience par le corps) et dernièrement la danse Malkovsky.

Au fil de mon engagement dans différents collectifs, je me suis formé à la Communication Non Violente, à la pratique d’outils du Vivre Ensemble avec l’Université Du Nous et de l’éducation populaire avec la Turbine à graine et la SCOP L’Engrenage.

Depuis 2021, je vis et m’investis dans l’écolieu de Terre Névez dans le but de faire découvrir localement les pédagogies du vivant.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :